top of page

"Phèdre" de Jean Racine : une tragédie des passions oumaines à travers les âges




Dans le panthéon du théâtre classique, "Phèdre" de Jean Racine occupe une place de choix, un monument littéraire où les tourments de l'âme humaine sont dépeints avec une intensité brûlante. Lire "Phèdre" est une expérience qui va au-delà de la simple découverte d'un texte ; c'est un voyage dans les profondeurs de la passion et du désespoir humains.

La pièce s'ouvre sur un monde où les dieux jouent avec les destins des mortels, un monde où Phèdre, épouse du roi Thésée, se trouve consumée par une passion interdite pour son beau-fils, Hippolyte. Ce désir, à la fois destructeur et inévitable, devient le moteur tragique qui entraîne tous les personnages vers un destin funeste.

La lecture de "Phèdre" est une confrontation avec la complexité des émotions humaines. Racine, avec sa maîtrise de l'alexandrin, tisse un réseau de dialogues où chaque mot résonne avec une force poignante. La douleur de Phèdre, divisée entre la honte et la passion, est rendue avec une telle authenticité qu'elle transcende les siècles pour toucher le lecteur moderne.

L'exploration des thèmes comme la culpabilité, le devoir, l'amour interdit et la fatalité est menée avec une habileté narrative qui caractérise Racine. La manière dont il peint les personnages, notamment Phèdre et Hippolyte, est un témoignage de sa profonde compréhension de la psychologie humaine. Phèdre est un personnage tragique par excellence, une figure qui reste gravée dans l'esprit longtemps après avoir refermé le livre.

La structure de la pièce, avec ses rebondissements et son dénouement inévitable, est une démonstration magistrale de la tragédie classique. Racine manipule les attentes du lecteur, créant une tension qui monte inexorablement jusqu'à la fin tragique.

En lisant "Phèdre", on est frappé par l'universalité des thèmes abordés. Bien que l'œuvre ait été écrite il y a plusieurs siècles, les dilemmes moraux, les luttes intérieures et les tragédies personnelles qu'elle dépeint sont étonnamment actuels. C'est cette intemporalité qui fait de "Phèdre" une œuvre essentielle, un classique qui continue d'inspirer et d'éclairer.

"Phèdre" de Racine est une invitation à explorer les zones d'ombre de l'âme humaine, à contempler la beauté tragique de la passion et à réfléchir sur les forces invisibles qui façonnent nos vies. C'est une lecture exigeante, mais incroyablement enrichissante, un classique qui mérite sa place dans toute bibliothèque.

Aurore Van Opstal

2 vues0 commentaire

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page