top of page

Enquête : Julian Assange : le lanceur d'alerte plus célèbre du mlonde dans le couleur d'une mort programée

« Je suis combatif, alors j’aime écraser les salauds » a déclaré Julian Assange, journaliste héroïque et visionnaire. Il est, depuis 2012, séquestré par l’élite mondiale. Il risque 175 ans de prison aux États-Unis et il est, en ce moment, littéralement torturé dans sa geôle anglaise, et proche du suicide. L’affaire Assange est à la fois l’archétype des non- dits de la presse, de la censure et des scandales occultés ainsi que de l’autolassitude des médias qui, après s’être enflammés, passent à autre chose. Cet incroyable cybermilitant, journaliste gonzo, et dénicheur de lanceurs d’alerte est dépeint comme un terroriste, alors qu’il a révélé au monde entier, via ses sources anonymes et son site web sécurisé (WikiLeaks) tant de secrets d’État, telles les exactions de militaires américains en Irak. Il a notamment diffusé une vidéo où des soldats abattent 18 civils, dont des enfants et deux journalistes de Reuters ; publication qui a forcé Obama à réagir.


Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, âgé de 51 ans, est en détention provisoire à la prison de Belmarsh, dans le Sud-Est de Londres, depuis près de trois ans.


Dans quelques jours, alorsqu’il est qétenu dan la prison de haute sécurité de Belmarsh au Royaume-Uni,va être décidée ou non son extradition vers les États Unis,où lui est réservée une mort symbolique ouréelle,en tout cas scandaleuse. la liberté de la presse,et ce qu’il subit est tout simplement crapuleux… Sa femmes’exprime,et appelle au secours. Aurore Van Opsfal


Suife de l'article :


EDA7_DOSSIER-AUSSANGE
.pdf
Télécharger PDF • 2.45MB


コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page