top of page

 "Apeirogon" de Colum McCann : Un voyage au cœur de l'humanité et de la réconciliation


 



Dans "Apeirogon", Colum McCann nous offre un récit à la fois déchirant et magnifiquement construit, qui tisse l'histoire personnelle de deux pères - l'un Israélien, l'autre Palestinien - unis dans le deuil de leurs filles, victimes du conflit israélo-palestinien. Ce roman est une exploration profonde de la douleur, de l'espoir et du pouvoir de l'empathie.


Structure et narration : Innovant dans sa forme, "Apeirogon" est structuré en courts segments numérotés, reflétant la nature infinie de l'apeirogon, une figure géométrique à un nombre incalculable de côtés. Cette structure fragmentée reflète la complexité des vies entremêlées au sein du conflit, et la nature fragmentée de la mémoire et du deuil.


Les personnages au cœur du récit : Au centre du roman se trouvent Rami Elhanan et Bassam Aramin, deux pères dont les filles ont été tuées. McCann décrit avec une sensibilité extraordinaire leurs parcours personnels, leur quête pour donner un sens à leur perte et leur effort pour transformer leur douleur en un message de paix et de compréhension.


Thèmes et réflexions : "Apeirogon" est un examen minutieux du conflit israélo-palestinien, mais au-delà de cela, c'est une méditation sur l'universalité de la perte et de la compassion. McCann entrelace habilement des histoires personnelles avec des événements historiques et politiques, nous rappelant que derrière chaque acte de violence se trouvent des histoires humaines profondément personnelles.


Style et langage : McCann utilise un langage poétique et évocateur, emmenant le lecteur dans un voyage émotionnel intense. Sa prose est lyrique et puissante, capable de capturer les nuances délicates des émotions humaines et de la complexité politique.


Conclusion : "Apeirogon" est une œuvre d'art littéraire, un roman qui défie les conventions et invite à une réflexion profonde. Il s'agit d'une lecture essentielle non seulement pour comprendre le conflit israélo-palestinien, mais aussi pour saisir les possibilités infinies de l'empathie et de la transformation personnelle. McCann nous rappelle que dans un monde divisé, la compréhension et le partage de nos histoires humaines communes peuvent être un puissant catalyseur pour le changement.


Aurore Van Opstal

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page